Champagne Ruppert-Leroy

Emmanuel et Bénédicte Leroy ont eu la gentillesse de nous accueillir dans leur propriété d’Essoyes (dans l’Aube) pour nous faire découvrir comment sont élaborés leurs champagnes. Ils nous ont accordé beaucoup de temps pour que nous puissions bien comprendre leur philosophie de travail.

Emmanuel Leroy - Champagne Ruppert-Leroy

Les Leroy sont des amoureux du vin, ils en dégustent fréquemment mais ont une affection particulière pour les vins nature.
Ils étaient tous les deux professeurs de gymnastique à Bar-Sur-Aube avant d’avoir la possibilité de reprendre des vignes. Les parents de Bénédicte étaient éleveurs de moutons, l’élevage représentait une part importante dans les années 80. Puis ils ont dû trouver de nouvelles activités et se sont lancés dans l’élaboration du champagne grâce à des vignes qu’ils ont pu avoir par location. Ils ont obtenu le droit de planter progressivement deux hectares de vignes jusqu’en 1998. La superficie de l’exploitation est aujourd’hui de 3,80 hectares.

champagne-ruppert-leroy-2

Le domaine était conduit en lutte raisonnée, ils ont hérité de sols qui étaient déjà vivants. Les moûts étaient envoyés à la coopérative Charles Collin.
Le passage en bio a eu lieu en 2009 au moment de la reprise du domaine. Emmanuel et Bénédicte recherchent un équilibre et une symbiose dans les vignes, cet objectif les a conduits à passer le domaine en biodynamie.

Emmanuel fait le lien entre son ancien métier de professeur de sport et le métier de la vigne. Il s’agit de mettre en équilibre le vivant dans un environnement complexe. Pour la vigne, le système part du sol, du végétal, des planètes et c’est tout cet environnement qui apporte l’équilibre de la plante.

champagne-ruppert-leroy-1

Au niveau des apports biodynamiques, les Leroy ont recours à l’apport de tisanes de bouse de corne au printemps et de silice de corne. Pour la bouse de corne (500), il s’agit d’en diffuser 100 à 150g par hectare pour dynamiser les sols. Pour la silice de corne (501), elle est pulvérisée en automne et au printemps et permet d’améliorer la photosynthèse grâce à son effet miroir. Les autres préparations sont le compost de pissenlit, d’orties, d’achillées. Les vignerons utilisent aussi l’écorce de chêne ou la valériane. Même l’eau reçoit un traitement spécial, ils la dynamisent afin qu’elle soit plus riche en oxygène.

champagne-ruppert-leroy-5

Les Leroy vivent à fond cette philosophie en accord avec la nature et souhaitent devenir une individualité agricole qui peut se suffire à elle-même. En ce sens, ils ont des vaches qui servent à faire du compost et cultivent d’autres plantes telles que la consoude. Ils tendent à se passer de tout ce qui peut être exogène sauf pour l’usage du soufre et du cuivre.

champagne-ruppert-leroy-4

Toutes les surfaces dans les vignes sont enherbées à base principalement de légumineuses. Elles ont l’intérêt de restituer à la plante l’azote pris dans l’air.
Concernant la taille de la vigne, elle s’effectue en cordon pour le pinot noir et en guyot asymétrique pour le chardonnay.

champagne-ruppert-leroy-6

Côté vinification, Emmanuel et Bénédicte souhaitent rester le moins interventionniste possible. Ils ne font pas d’assemblages, les cuvées sont issues des différentes parcelles et sont à leur nom. Tout le jus de raisin est traité par gravité. Cela permet d’éviter tout soutirage qui abîmerait le vin. Tous les vins sont élevés en fûts. Les jus sont pressés grâce à un pressoir de 2000 kg parcelle par parcelle. Ils utilisent les levures naturelles du raisin, réalisent un pied de cuve qu’ils ensemencent et c’est de cette manière qu’ils commencent la fermentation des jus. Ils portent une attention particulière à leurs fûts et réalisent de fréquents ouillages (on remet du vin dans le tonneau pour garder un remplissage toujours maximal et réduire la surface d’échange avec l’air). Un bâtonnage régulier est également effectué afin de brasser les lies fines du vin. Les mises en bouteilles ont lieu fin juin. Les cuvées connaissent un vieillissement de 18 à 20 mois. Les tonneaux sont issus de domaines bourguignons de Chassagne-Montrachet.

La production progresse, les Leroy vendent encore une partie de leurs raisins à la maison de Champagne Leclerc-Briant (en bio), ils vendaient 5000 bouteilles en 2010, 20000 en 2015 et espèrent atteindre leur potentiel de 35000 bouteilles par an. La distribution se fait chez les cavistes, les importateurs et les restaurateurs. L’export compte déjà pour 60% de leurs ventes mais ils ne souhaitent pas aller au-delà de ce chiffre pour que l’on puisse trouver leurs vins sur le marché français.

aux-crieurs-de-vin-logoIls mettent en évidence le coup de pouce donné par la cave-restaurant « Aux Crieurs du Vin », à Troyes (place Jean-Jaurès et sur le marché des Halles). Porte parole du vin nature, cette enseigne contribue à faire connaître les champagnes Ruppert-Leroy.

 

Travailler en biodynamie exige beaucoup de soin auprès de la vigne et nécessite une main d’œuvre importante, le domaine compte ainsi cinq personnes. Au moment des vendanges, ils font appel à 18 vendangeurs qui sont payés à l’heure et non au kilo, ce qui permet de faire un bon tri en amont et de garder les bonnes grappes.

Les Leroy sont également bâtisseurs : Emmanuel a construit lui-même le bâtiment pour l’élaboration des champagnes.

Les Parcelles Ruppert-Leroy

Fosse Grely
Elle couvre 2,3 hectares, c’est la plus grande. Les vignes poussent sur un sol d’argiles rouges et une dalle calcaire. Malgré le temps pluvieux, il n’y a jamais de flaque d’eau car les sols sont poreux du fait de l’activité biodynamique. L’enherbement est surtout constitué de trèfle et d’un mélange de 30 plantes (coriandre, souci,…). On voit à quel point les sols sont vivants et cela a quelque chose de très beau. Cette conduite de vigne permet un équilibre, on trouve des insectes dans et sur la terre (mais très peu de ravageurs).

Les Cognaux
La vigne pousse ici sur des argiles grises, on y trouve plein de petits coquillages à même le sol. Cette vigne est plantée à 100% pinot noir. La vigne est âgée en moyenne de trente ans.

Martin Fontaine
Cette parcelle est à 340 mètres d’altitude. La vigne a ici beaucoup de vigueur. La parcelle est bien sûr enherbée. Ils effectuent un griffage à 5/6 cm. Les Leroy utilisent un chenillard pour toutes les parcelles qui évite le tassement de la terre et cet équipement a le mérite de consommer très peu de gazole.

champagne-ruppert-leroy-8

Pour chacune des parcelles, les Leroy ont arrêté tout rognage car celui-ci détruit l’apex de la vigne (le sommet) et endommage la plante. La vigne est alors moins en mesure de se défendre car l’apex joue aussi un rôle de défense. Au mois de juin, la vigne est tressée pour éviter de couper l’apex.

Toutes les cuvées sont sans souffre (si possible). Les fermentations malo-lactiques ont donc lieu pour toutes les cuvées. Emmanuel et Bénédicte sont très heureux d’avoir recours à la biodynamie. Au total, le domaine Ruppert Leroy propose sept cuvées dont une (La Bergerie) vendue en exclusivité sur Lavinia.

Autant vous dire que nous avons été charmés par la minéralité et la singularité de ces cuvées et nous vous invitons à vous en procurer chez les cavistes (rémois ou troyens !) ou sur La Champagnerie. Pour les amoureux des vins nature, Emmanuel et Bénédicte peuvent également vous recevoir à la propriété sur rendez-vous.

Emmanuel Leroy

Les Cuvées Ruppert-Leroy

Fosse Grély
Assemblage de 50% de Chardonnay et 50% de Pinot noir – Brut nature
Disponible au Bon Manger, rue Courmeaux à Reims
Disponible à la cave Colbert, rue Colbert à Reims
Disponible aux Crieurs de Vin, place Jean Jaurès à Troyes
Prix : de 32 à 40€

Fosse Grely Autrement
100% Pinot noir – Brut nature
Disponible au Bon Manger, rue Courmeaux à Reims
Disponible aux Crieurs de Vin, place Jean Jaurès à Troyes
Prix : de 42 à 54€

Les Cognaux
100% Pinot noir – Brut nature
Disponible au Bon Manger, rue Courmeaux à Reims
Disponible aux Caves du Forum, rue Courmeaux à Reims
Disponible à la cave Colbert, rue Colbert à Reims
Prix : de 36 à 49€

Martin Fontaine
100% Chardonnay – Brut nature
Disponible aux Crieurs de Vin, place Jean Jaurès à Troyes
Disponible à la cave Colbert, rue Colbert à Reims
Prix : 42€

Rosé de saignée des Cognaux
100% Pinot noir – Brut nature
Disponible aux Crieurs de Vin, place Jean Jaurès à Troyes
Disponible à la cave Colbert, rue Colbert à Reims
Prix : de 36 à 38€

11,12,13
Disponible à la cave Colbert, rue Colbert à Reims
Prix : 30€

(tarifs 2016)

INFOS PRATIQUES

Champagne Ruppert-Leroy – La Bergerie – 10360 Essoyes
voir la localisation sur un plan – à 1h45 de Reims

visites à la propriété sur rendez-vous
Tél.: 03.25.29.81.31

Site Web du Champagne Ruppert-Leroy

sommaire-champagne stars-du-vignoble chouchous-cavistes domaines-a-suivre

champagne-ruppert-leroy-9

Une réflexion au sujet de « Champagne Ruppert-Leroy »

  1. Bravo à vous. Bel article qui met en valeur votre merveilleux travail. Bizz des Hugedets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.