Champagne Thomas Perseval

Nous avons été rencontrer Thomas Perseval dont l’exploitation est située à Chamery (dans la Marne).

champagne-thomas-perseval-1

Le domaine Perseval couvre 2,5 hectares de vignes répartis sur six parcelles avec un encépagement aux trois tiers (1/3 chardonnay, 1/3 pinot meunier, 1/3 pinot noir). Par ailleurs, Thomas est également agriculteur avec une exploitation céréalière de 60 hectares (maïs, épautre,…).   
C’est le grand-père de Thomas qui a commencé à faire du champagne en étant coopérateur. Dans les années 60 et 70, la famille Perseval diminue la part de l’élevage et plante de nouvelles vignes. En 1986, le père de Thomas quitte la coopérative pour élaborer son champagne.

champagne-thomas-perseval-5

Thomas a suivi un cursus scolaire à l’école d’Avize dans une filière viticole. Il fait ses armes chez un vigneron bio à Saint Romain en Bourgogne.
En 2004, ce jeune vigneron achète un petit tracteur pour faire de légers charrutages. Il s’installe à temps complet avec ses parents un an plus tard. De 2008 à 2013, Thomas Perseval exploite son domaine en biodynamie en utilisant des préparations 500 (bouse de corne) et 501 (silice de corne). Cependant, Thomas voit dans le labour lié à la bouse de corne une contradiction avec ce qu’il souhaite mettre en place dans ses vignes.

champagne-thomas-perseval-2

En effet, ce dernier ne souhaite pas labourer pour conserver l’humidité du sol, son activité biologique (au moment où Thomas me dit cela, devant ses vignes enherbées, un ver de terre se présente justement devant nous !). L’idée reste d’avoir un couvert permanent. Pour limiter la pousse de ces végétaux, Thomas réalise des fauchages deux fois par an à 15 cm du sol. Selon lui, c’est par le biais de la faune et de la flore du sol que s’exprime le terroir.
Thomas Perseval a tout de même recours à des outils biodynamiques tels que la presle, les orties, la consoude ou le pissenlit.
Les débourbages sont effectués par gravité, puis les jus sont passés directement en barriques.

champagne-thomas-perseval-3

Aujourd’hui, Thomas Perseval commercialise environ 12000 bouteilles par an et vend une partie de son raisin au kilo. Ses champagnes sont certifiés en agriculture biologique. Toutes les cuvées sont élaborées en brut nature, c’est-à-dire sans aucune liqueur d’expédition. L’élevage des vins est à 100% sous bois depuis 2015. Les fermentations ont lieu par levures indigènes. Ce vigneron permet la fermentation malolactique.

Nous avons été conquis par la philosophie de travail de Thomas Perseval. Ses champagnes sont élégants, portés par une très belle salinité. C’est une jolie incursion dans les champagnes haute couture, que les amateurs sauront apprécier.
On remercie Aline du Bon Manger qui nous a fait découvrir ce vigneron.

champagne-thomas-perseval-6

Les cuvées :

Tradition : 45% pinot noir, 45% pinot meunier, 10% chardonnay. Brut nature. 70% en cuve émaillée, 30% en fût. Vieillissement de 24 mois.
Disponible au Bon Manger (rue Courmeaux à Reims) à 39,90€.

Rosé : 50% pinot noir, 20% pinot meunier, 30% chardonnay. Brut nature. 50% en cuve émaillée, 50% en fût. Vieillissement de 24 mois.

La Grande Cuvée : 1/3 pinot noir parcelle « la Masure », 1/3 pinot meunier « la Pucelle », 1/3 chardonnay parcelle « le Village ». Brut nature. 100% en fût.

Pour vos achats de champagne Thomas Perseval, vous pouvez donc vous rendre au Bon Manger ou directement à la propriété (dans ce cas, vous pouvez contacter Thomas par téléphone pour convenir d’un rendez-vous avant votre venue).

INFOS PRATIQUES

Champagne Thomas Perseval – 20 rue Haute – 51500 Chamery
voir la localisation sur un plan – à 20 minutes de Reims

Tél.: 03.26.97.64.88

Site Web du Champagne Thomas Perseval

champagne-thomas-perseval-pressoir

sommaire-champagne stars-du-vignoble chouchous-cavistes domaines-a-suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.