Paul Vous Raconte

Paul est rémois. Il a ouvert une chaîne YouTube pour y poster sa première vidéo en 2012.

Son domaine : raconter des histoires, mais des histoires vraies, documentées, qui retracent des parcours de vie incroyables et passionnants.

Les profils des personnes qu’il sélectionne pour ses portraits sont variés : pro-gaming, cinéma, dark web, politique, escalade extrême, …

Exemples de vidéos publiées sur la chaîne « Paul Vous Raconte »

Paul a donc intitulé sa chaîne « Paul Vous Raconte ».

Ses vidéos sont qualitatives et rencontrent de plus en plus de succès. Il y a une nouvelle vidéo de publiée chaque mois.

Nous avons contacté Paul et nous sommes très contents qu’il ait accepté de répondre à nos questions 100% rémoises.

– Rémois d’origine ou d’adoption ? Peux-tu nous raconter ton parcours rémois ?

« Rémois d’adoption. Je suis né à Bordeaux et, après plusieurs déplacements professionnels de mon père, j’ai atterri à Épernay. Je suis arrivé à Reims il y a 7-8 ans environ car j’avais dégotté un job dans une grande enseigne de vente de produits culturels. Au bout de 4 ans dans cette entreprise, j’ai fini par me lasser, et depuis, mes vieux rêves d’enfant ont resurgi : exercer un métier créatif. Ainsi, après avoir mis un peu d’argent de côté, je me suis lancé à corps perdu dans le Youtube Game. »

– Envisages-tu de déménager ou de rester ? Te sens-tu attaché à notre ville ?

« Aucune idée si je vais rester, ça va dépendre de ce qui se passera pour moi dans les prochaines années. En tout cas, je suis bien à Reims même si j’entends assez peu de personnes témoignant qu’elles sont ravies d’y vivre. Pour moi, plus que la ville, l’important, ce sont les gens qui m’entourent.

– Ta « quête » pour vivre d’une chaîne YouTube a démarré en août 2014. En trois ans, tu as bien progressé. Tu as aussi rejoint Reims Coworking et La Capsule (espace de travail partagé rémois). Peux-tu nous en dire plus sur ce que t’a apporté cette nouvelle méthode de travail ?

« Lorsque j’ai quitté mon poste de vendeur pour me lancer sur YouTube, j’étais ravi de pouvoir bosser chez moi, la liberté était totale. Mais très vite, des effets pervers se sont révélés : l’absence d’horaire, la non-différenciation de mon lieu de vie et de travail et le fait de n’avoir aucun collègue. Je n’avais pas pensé que tout ça poserait problème mais force est de constater que ma fainéantise a pris le pas sur la productivité et la solitude s’est installée.

La Capsule m’a apporté tout ce dont j’avais besoin : des camarades et un cadre avec des heures d’ouverture et de fermeture. Pour un être incapable d’autodiscipline comme moi, la solution c’est le coworking !

Ça m’a sauvé la vie parce que, lorsque chez moi je n’arrivais à rien, je me suis mis à douter et à me demander si j’avais les épaules pour réaliser mes rêves, si j’avais suffisamment envie pour faire ce métier. En réalité il s’agissait juste d’un problème d’organisation, je suis heureux de l’avoir découvert et de ne pas m’être découragé. »

– Dans quels lieux/quartiers de Reims aimes-tu flâner ?

« A Reims, j’ai beaucoup aimé traîner à La Ginguette le week-end. Jouer aux boules en buvant des bières, le tout accompagné de musique, c’était le top ! »

– Peux-tu nous révéler quelques-unes de tes « bonnes adresses » à Reims ?

« J’aime bien Le Cabasson avec ses jeux de société à l’ancienne. Étant grand fan de buffet à volonté asiatique, je recommande Le Panda, chaque table est équipée d’une plancha. Sinon le restaurant gastro Le Millénaire, c’est pas mal, ça permet de vivre le rêve du luxe à moindre frais grâce à une formule éco ! »

Merci encore à Paul d’avoir joué le jeu de l’interview pour les Bonnes Adresses Rémoises. N’hésitez pas à vous rendre sur sa chaîne !

Vous pouvez soutenir le talent et le travail de Paul en vous rendant sur sa page Tipeee (financement participatif basé sur la philosophie du pourboire) !

INFOS PRATIQUES

Chaîne YouTube de P.A.U.L / Page Faceboook / Page Tipeee

Article publié en septembre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.