Portrait de vigneron – Romain Colin

vignette-portraits-vignerons

Damien Procquez de la Grande Boutique du Vin
(3 place Léon Bourgeois à Reims) nous présente Romain Colin

Nous avons choisi de référencer le Champagne de Romain Colin car il sort des codes des chardonnays de Vertus. Du fruit, de la richesse aromatique et une certaine complexité qui sont à l’opposé de l’image parfois plus tendue des champagnes de ce village. Un vigneron passionné qui nous a tout de suite séduit par l’amour qu’il voue à ses vignes.

Grâce à la recommandation de Damien, nous avons pu découvrir un lieu chaleureux, moderne. La propriété couvre 10 ha pour un total d’environ 90 000 bouteilles produites par an. La maison Colin bénéficie d’un encépagement à 80% de Chardonnay de Vertus, 10% de pinot noir et 10% de pinot meunier du Sézannais. La gamme des champagnes de Romain Colin est très étendue, soit dix cuvées et un ratafia, ce domaine devrait aussi bientôt compter un coteau champenois blanc. Toute la production est issue d’un élevage en cuves inox à l’exception d’un foudre de 40 hl pour les cuvées Alliance et Castille. Cette propriété exporte 40% de son champagne. Elle vend 40% de son champagne en France par le biais de cavistes et 20% grâce aux particuliers.

champagne-colin-1

Quel est votre parcours ?

« C’est avant tout un parcours familial, Justin est la huitième génération de vignerons. Notre maison de champagne remonte à 1829, date pour laquelle nous disposons des premiers écrits. Nos arrière-grands-parents ont créé la coopérative de Bergère Les Vertus et Vertus. Dans les années 90, Richard et moi nous sommes interrogés à l’idée de créer notre propre champagne. Nous avons monté notre premier pressoir en 1997. Ce fut un peu compliqué de quitter la coopérative mais c’est valorisant de créer nos propres champagnes à partir de nos vignes. Nous sommes devenus ainsi « vignerons indépendants ». Les médailles sont arrivées très vite et la reconnaissance aussi. Richard s’occupe de toute la partie vigne et vin, Delphine est en charge de la partie export. Je m’occupe tout particulièrement de la vente en France ainsi que de l’administratif. J’ai fait une école d’agriculture. J’ai poursuivi ensuite deux ans sur Paris dans la vente ce qui m’a permis d’avoir un profil différent de celui de mon frère, plus tourné vers les vignes. Cela fait presque déjà 20 ans. »

Comment vos champagnes sont-ils vendus ?

« Notre propriété exporte 40% de son champagne. Nous vendons 40% de notre champagne en France par le biais de cavistes qui nous référencent de plus en plus. Nous travaillons ainsi très bien sur la région nantaise où de nombreux cavistes nous font confiance mais aussi à Paris et dans sa région. »

Pouvez-vous nous parler des sols de Vertus ?

« Les sols sont principalement de la craie, ce qui nous apporte beaucoup de profondeur. Les sols dans le sézannais sont plus argilo-limoneux, ils apportent plus de rusticité. »

champagne-colin-3

Quelles évolutions souhaitez-vous apporter à vos champagnes ?

champagne-colin-6« On aimerait avoir un peu plus de vieillissement pour gagner de la longueur en bouche et du relief. L’amélioration passera par plus de finesse. Nous sommes vignerons indépendants et avons la chance de faire des choses qui nous plaisent. »

Qui pratique les assemblages ?

« C’est Richard qui est en charge des assemblages épaulé de son fils Augustin. Ils sont accompagnés par Sébastien Goulard de l’institut œnologique. »

champagne-colin-2

Qu’est-ce qui vous plaît dans le fait d’avoir autant de vins de réserve dans vos assemblages ?

« Le but est d’avoir quelque chose qui se suit. Sur les derniers millésimes, nous intégrons 40% de vins de réserve. Dans l’oenothèque, nous conservons des BSA de tous les ans pour pouvoir suivre l’évolution. »

champagne-colin-5

Comment entretenez-vous vos sols ?

« Nous limitons de plus en plus les intrants et
sommes certifiés HVE (Haute Valeur Environnementale). Le Champagne Colin est aussi prestataire pour le traitement auprès de vignerons voisins. Nous effectuons un désherbage minimum. Nous avons sur le secteur de jolis talus ou haies qui permettent de créer des écosystèmes. »

Votre page facebook est bien suivie, pouvez-vous nous en parler ?

champagne-colin-4« Nous avons fait travailler une stagiaire sur la page facebook et elle l’a bien faite décoller. Nous comptons aujourd’hui 1900 personnes qui nous suivent. Cela fait partie des nouvelles formes de communication que nous devons intégrer, tout comme les réponses à faire aux mails.
C’est Delphine maintenant qui s’occupe de la page facebook. »

Quel buveur de vin êtes-vous ?

« J’essaie de me renseigner sur ce qui se fait en champagne, je goûte différentes choses dont des champagnes faits en biodynamie. Je suis un buveur de vin blanc en priorité. On trouve par exemple sur les bourgognes blancs beaucoup de profondeur, je raffole des chardonnays. Il y a beaucoup de découvertes à faire en Bourgogne.
Je suis un bon client, en tant que buveur de vin, il faut prévoir du vin lorsqu’on me reçoit ! La Vallée du Rhône, c’est superbe aussi mais plus en été. »

champagne-colin-7

Les cuvées que vous pouvez trouver à la Grande Boutique du Vin (tarifs 2016) :
– Cuvée Alliance – 70% chardonnay / 30% pinot noir. Disponible à 18,90€.
– Blanche de Castille – 100% chardonnay – 24 mois de vieillissement minimum – 60% de vins de réserve « Solera » et 40% de vins de l’année, dosée à 7,5 g/l. Disponible à 21€.
– Cuvée Rosé de Saignée Millésimée – 100% pinot noir – 5 ans de vieillissement minimum, dosée à 8 g/l. Disponible à 41,90€.
– Cuvée Millésimée 2006 – 100% chardonnay – 5 ans de vieillissement minimum, dosée à 8 g/l. Disponible à 32€.

ADRESSES DES VIGNERONS CITES

Champagne Colin – 101 avenue du Général de Gaulle – 51130 Vertus
voir la localisation sur un plan – à 50 minutes de Reims

page Facebook du Champagne Romain Colin
site Internet du Champagne Colin

info[at]champagne-colin.com

Article rédigé en janvier 2016.

sommaire-champagne stars-du-vignoble chouchous-cavistes domaines-a-suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.