Bataille de Paris-Brest

Pour cette première bataille, nous proposons un duel de Paris-Brest entre deux pâtissiers du centre-ville proches de l’hôtel de ville: Eric Sontag et Hardy.

Paris-Brest Sontag
32 rue de Mars
Voir la localisation sur un plan
Paris-Brest Hardy
30 rue du Tambour
Voir la localisation sur un plan
3,20€
Une présentation en longueur soignée et travaillée, mais nous trouvons la couleur de la crème un peu trop claire et nous nous  inquiétons de retrouver un goût trop léger de praline. Les avis sont partagés à la dégustation: goût pas assez prononcé pour certains, comme il faut pour d’autres. Tout le monde notera le travail du pâtissier pour personnaliser ce grand classique de la pâtisserie: des petits éclats croquants disposés sur la crème qui donne une texture intéressante à l’ensemble, un petit carré de chocolat signé « L’atelier d’Eric » qui apporte un petit plus à la présentation et qui est très bon.
2,50€
Goût classique, traditionnel et succulent.
Un bon chou, une crème généreuse avec un goût prononcé, dosé juste comme il faut, en praline et les traditionnelles amandes effilées.
Son poids donne l’impression « d’en avoir pour son argent », et chaque bouchée se déguste avec plaisir!


Paris-Brest Hardy

L’équipe a eu beaucoup de mal à se décider pour déterminer un gagnant…
Les Paris-Brest d’Eric Sontag et de Hardy sont tous les deux très bons!
Pour son rapport plaisir/prix et son bon goût de praline, le Paris-Brest Hardy a réussi à remporter les suffrages.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.